25 janvier 2018

La Mirai passe un cap symbolique en Californie

La filiale américaine de Toyota annonce que sa berline à hydrogène a été vendue à plus de 3 000 exemplaires en Californie, l’un des Etats les plus engagés en faveur de la transition énergétique.

C’est un cap symbolique, estime Bob Carter, le Président de Toyota USA. Il faut dire que la Mirai représente 80 % des véhicules à hydrogène en circulation En Californie. Elle se vend plus que la Honda Clarity, sa concurrente la plus directe. A titre de comparaison,  sur le marché américain (qui se limite essentiellement à la Californie), Toyota a écoulé en 2017 très exactement 1838 Mirai, contre 432 pour Honda. Et c’est encore pire pour Hyundai (28), mais la marque va lancer prochainement le Nexo qui prend la relève du Tucson FC.

La marque japonaise est optimiste, car la Californie compte désormais 31 stations à hydrogène et que 12 de plus vont ouvrir en 2018. Toyota participe d’ailleurs à cet effort, en partenariat avec Shell et FirstElementr Fuels. Le constructeur est par ailleurs en train d’aménager une station qui va générer de l’hydrogène à partir de la fermentation des déchets. Cette station Tri-Gen d’un nouveau type va servir à alimenter des voitures, ainsi que le camion à hydrogène qui va être mis en service dans le port de Long Beach, dans le cadre du Project Portal.

Par ailleurs, Toyota continue à soutenir la constitution d’un réseau de stations à l’hydrogène, aux Etats-Unis. IL collabore avec Air Liquide sur un réseau de 12 stations, afin de former un corridor entre New-York et Boston, de façon à favoriser le développement de voitures propulsées par une pile à combustible.

 

Partagez cette page
10 janvier 2018

L’hydrogène vert : un enjeu pour ENGIE

L’énergéticien croit à cette forme d’énergie, au point de créer une nouvelle division dédiée à l’hydrogène renouvelable.
Lire la suite
29 janvier 2018

L’hydrogène en guest star du CES de Las Vegas

Hyundai va présenter officiellement son nouveau SUV à hydrogène, dont on connaît la ligne mais pas encore le nom.
Lire la suite