15 mars 2018

H2 Speed : l’hydrogène pour les circuits

Présentée il y a deux ans, à l’état de concept, la H2 Speed sera finalement produite à 12 exemplaires. Ce bolide à hydrogène se destine exclusivement à la piste.

En attendant de voir rouler un jour la Green GT H2 au Mans, les gentlemen drivers pourront déjà bénéficier de la technologie de la société franco-suisse Green GT à travers la H2 Speed. Les deux partenaires ont donc tenu leur promesse de concilier un châssis de compétition, un système de propulsion basé sur l’hydrogène et le design inspiré par l’univers des GT. Comme on peut le voir au salon de Genève, le concept s’est affiné, avec un museau plus pointu. La carrosserie a aussi été retravaillée pour tenir compte de l’aérodynamisme et de la dimension des pneus (fournis par Michelin). L’empattement a aussi été allongé.

La H2 Speed mesure 4,73 m de long, pour 1,95 m de large et 1,11 m de haut.

Le plus important se trouve à l’intérieur. La voiture embarque une pile à combustible de 250 kW, ainsi que 4 moteurs électriques (qui tournent à 13 000 tr/mn), une batterie et un réservoir permettant de stocker 8,6 kg d’hydrogène à une pression de 700 bars. Elle dispose par ailleurs d’un système de récupération d’énergie de 2,4 kWh. Avec cet équipement, la H2 Speed développe une puissance de 653 ch et peut atteindre  une vitesse de pointe de 300 km/h. Malgré son poids de 1 420 kg, ce bolide accélère de 0 à 100 km/h en 3,4 s.

Le point fort de cette voiture de course est qu’elle ne rejette que de la vapeur d’eau. Son ravitaillement ne prend par ailleurs que 3 mn. Green GT a voulu aussi donner une sonorité à part (typée science-fiction) à la H2 Speed, qui a été équipée d’un compresseur.

Le prix de la voiture serait de 2,5 millions de dollars.

 

Partagez cette page
05 mars 2018

Une commande de 40 bus à hydrogène pour Van Hool

Le fabricant de bus belge vient de signer un gros contrat avec deux transporteurs allemands, l’un à Cologne, l’autre à Wuppertal. Ces bus de dernière génération à hydrogène entrent dans le cadre d’un programme soutenu par Berlin et Bruxelles.
Lire la suite
19 mars 2018

La station-service du futur se dévoile au salon de Genève

Hormis quelques voitures à hydrogène, le salon de l’automobile accueille également une borne de remplissage. C’est une borne tactile qui préfigure l’avenir.
Lire la suite