01 février 2018

Des semi-remorques frigorifiques à hydrogène chez CHEREAU

Spécialiste de la carrosserie industrielle, cette entreprise de l’ouest de la France travaille sur l’intégration d’une pile à combustible pour alimenter les remorques frigorifiques de façon optimale et plus écologique.

Issu du 21ème appel à projets FUI-Régions, le projet ROAD (Refrigerated Optimized Advanced Design)  a pour objectif de développer une nouvelle génération de semi-remorques frigorifiques assurant la chaîne du froid avec des technologies plus économes, moins polluantes et plus silencieuses. Pour ce faire, un consortium* articulé autour de Chéreau ambitionne de développer des briques technologiques, dont certaines assez classiques (aérodynamisme, allégement et isolation thermique) et d’autres plus technologiques. Ainsi, les partenaires du projet ROAD développent aussi un groupe frigorifique à alimentation électrique, permettant de réduire considérablement son impact environnemental.

Plus précisément, il est prévu la production d’énergie propre au moyen d’une pile à combustible. La technologie permet une autonomie de 2,5 jours. Par ailleurs, elle est robuste, avec une espérance de vie de plusieurs dizaines de milliers d’heures. La production de froid « propre » se ferait grâce à une nouvelle génération de groupe frigorifique, fonctionnant en circuit fermé avec du CO2 et sans émission de polluants. Le projet sera concrétisé en 2019, et vise également à optimiser la gestion des différents équipements électriques avec de nouveaux composants, du multiplexage et une remorque connectée.

*Ce projet innovant est développé conjointement  avec trois pôles de compétitivité (Mov’eo, ID4CAR, Pôle véhicule du Futur), avec l’aide d’AMValor, Carrier, FC Lab, Malherbe, Tronico, et avec le soutien des régions Normandie et Bourgogne-Franche-Comté, ainsi que de BPI France.

 

Partagez cette page
29 janvier 2018

L’hydrogène en guest star du CES de Las Vegas

Hyundai va présenter officiellement son nouveau SUV à hydrogène, dont on connaît la ligne mais pas encore le nom.
Lire la suite
19 février 2018

Le train à hydrogène encouragé par un rapport

Alors que l’Allemagne a passé commande de 14 exemplaires du train à l’hydrogène en alternative au Diesel, la France semble vouloir donner un coup de pouce à ce moyen de transport.
Lire la suite