26 octobre 2017

Laurent Wauquiez convaincu par l’hydrogène

Il est rare qu’un homme politique de premier plan s’exprime sur l’hydrogène. C’est pourtant le cas de Laurent Wauquiez, Président d’une grande région qui a décidé d’investir dans cette forme d’énergie et de soutenir une filière industrielle.

Le 5 octobre dernier, la région Auvergne-Rhône-Alpes lançait officiellement à Lyon le projet Zero Emission Valley. L'ambition affichée est de déployer 20 stations, alimentées par de l'hydrogène vert (issu d’énergies renouvelables, au moyen d’une quinzaine d’électrolyseurs), et de donner un coup de pouce financier, de façon à ce que les 1000 premiers véhicules immatriculés soient proposés au même coût d'utilisation qu'un équivalent thermique. C’est une première en France.

Sur son site, la région affirme que le projet Zéro Emission Valley permettra, avec 4,3 millions de litres de diesel remplacés et 13 000 t CO² évitées, de répondre aux enjeux climatiques et de démontrer que développement économique, création de richesses et d’emplois ne sont pas incompatibles avec préservation de l’environnement.

Une semaine plus tard, les participants à cet événement ont eu la surprise de recevoir un message du Président de la région, Laurent Wauquiez. « Comme vous le savez, la Région Auvergne-Rhône-Alpes ambitionne de devenir le premier territoire à hydrogène en France et le catalyseur permettant d’accélérer le déploiement des nouvelles technologies de cette filière », écrit-il au début de ce courrier. « Candidate à l’appel à projet européen Blending call 2017, la Région Auvergne-Rhône-Alpes mise sur un projet d’envergure inédite et un déploiement sans précédent de la mobilité zéro émission sur son territoire », peut-on encore lire. Et Laurent Wauquiez d’enfoncer le clou : « L’hydrogène n’est pas un pari pour nous, il s’agit simplement rendre possible la nécessaire transformation de la mobilité qui est en cours ». 

Par la suite, le Président de région  rappelle les « atouts extraordinaires » en Auvergne-Rhône-Alpes. « Première région industrielle de France, notre territoire rassemblent 80 % des acteurs français de la filière (de l’hydrogène) et plus de 119 acteurs engagés pour réussir cette révolution. La présence, lors de notre évènement, de nombreux acteurs stratégiques, tels que les collectivités territoriales, les centres de recherche, les PME et les ETI, les startups, les clusters, les syndicats patronaux et les grands groupes traduit cette forte volonté régionale de fédérer l’ensemble des acteurs autour du projet Zero Emission Valley », écrit-il.

Enfin, M. Wauquiez salue « l’engagement d’Air Liquide, du CEA, du CNR, d’EDF, d’Engie, de MCPHY, de Michelin, de SERFIM, de Symbio Fcell et de Sylfen, au sein de l’écosystème régional dont le dynamisme est remarquable ».

La filière hydrogène avait déjà convaincu certains élus, à travers l’Appel à Projets dans les territoires. Elle vient probablement de gagner son premier soutien de poids.

 

Partagez cette page
13 octobre 2017

Zero Emission Valley : à fond sur la mobilité hydrogène

La Californie a sa Silicon Valley, la région Auvergne-Rhône-Alpes va se doter d’une Zero Emission Valley, sur le thème de l’hydrogène.
Lire la suite

© 2017 tous droits réservés. Mentions légales